Dans une vie antérieure, Thierry Racinais nétait ni tout à fait le même ni tout à fait un autre, mais cela n’a pas vraiment d’importance…

À ses yeux, seul compte l’instant présent — le fameux Carpe Diem cher aux poètes antiques — qu’il tente de saisir au moyen de son appareil photo : un jeu de lumière, un effet de transparence, une évanescence, une ligne, une courbe… quelque chose de fragile et d’intangible à la fois.

Installé depuis 2007 près de l’estuaire de la Gironde, il arpente sans relâche les rives du plus grand fleuve sauvage d’Europe en quête de nouvelles images.

Une quête sans frontières puisque ses pas l’ont mené des dernières zones humides d’Aquitaine aux plages immaculées des îles Seychelles.

Les photographies mises en ligne sur ce site témoignent avant tout des goûts éclectiques de leur auteur et de sa recherche d’esthétisme.