Agenda

Pas d'actualité à venir
    Site de Jean-Pierre Simoni

    Le Salon du livre corse 2019

    Salon2019-1.JPG
     
    Salon2019-2.JPG
     

     

    Programme de Jean-Pierre Simoni

    "Djihâd-Chiche-Kebab-Connexion" (éditions Publilivre).

    Je participerai aux journées du livre à Ceyreste dès le 1er décembre.

    Le 19 et 20 janvier je dédicacerai aux journées du livre Corse au n°69 rue Sylvabelle à Marseille.  

    Jean Pierre Simoni sera en dédicace au Bandol Polar Connection

     

    Le 16 septembre je serai au "BANDOL POLAR CONNECTION",

    pour une journée entière de dédicaces sur les pontons du port

    pour mon dernier roman

    "Djihâd-Cheiche-Kebab-Connexion"

    est actuellement disponible sur le site de l'éditeur

    www.publilivre.fr

     

    Tontine_couvertures_1.jpg

     

     

    Programme de l'été de Jean-Pierre Simoni

     

    Le 27 et 28 juillet, de 10h à minuit, place Foch à Ajaccio avec CORSICA POLAR.

    Le 16 août à Porticciu, toujours avec CORSICA POLAR.

    Le 17 août à Corbara, à partir de 17h, pour des rencontres avec les auteurs, organisées par le centre culturel de la mairie.

    Parution de "Djihâd Chiche-Kebab Connexion"

    Tontine_couvertures_1.jpg

    Djihâd Chiche-Kebab Connexion

    (Résumé)

    Timothée, héros malgré lui de ce thriller, est orphelin  d’un père corse abattu dans un règlement de comptes six mois avant sa naissance. L’inconscience d’un oncle prénommé Augustin fiché au grand banditisme, auteur du casse de la Brink’s à Marseille, lui vaut une lourde condamnation. C’était, cruelle coïncidence, le jour anniversaire de ses vingt ans. Aux Baumettes, sa rocambolesque généalogie n’a cessé de l’encenser auprès des codétenus.

    Dans ce roman j’ai voulu faire du lecteur un témoin privilégié d’affrontements, à la vie à la mort, entre trois communautés. En effet, corses, maghrébins et arméniens se défient dans l’espace confiné du trafic de stupéfiants. Les héros de ce drame, fichés « au grand banditisme », n’ont pas conscience d’être des marionnettes programmées par un lourd passé généalogique. Ce Djihâd, subi par mes héros, n’a rien de commun avec celui dont on nous rebat les oreilles. C’est un Djihâd particulièrement taiseux, rampant, typé boa constrictor. Il vient jusque dans vos  bras pour asphyxier nos enfants dans une étreinte sans fin. Notre jeunesse est décérébrée par l’immixtion lente des poisons que les fous de Dieu diffusent au prix fort. Nous avons affaire à des assassins, pas à des vendeurs à la sauvette de marchandises contrefaites. Des dizaines de milliers de morts, directes ou indirectes, leurs sont imputables. Pourquoi ne les condamne-t-on pas comme des empoisonneurs volontaires ? Des peines de perpétuité, ou de 30 ans d’emprisonnement incompressibles, seraient autrement plus dissuasives.

    Ceci étant avancé, il n’y a pas que les djihadistes, le grand banditisme corse s’est également introduit dans tous les rouages de la société insulaire. L’industrie touristique, le bâtiment et le commerce, les vignobles, les sociétés de gardiennage, sont pollués par de l’argent sale…

    Le salon du livre corse 2018

    Salon_2018.JPG
     
    SalonCorse2.JPG
     

     

    Le salon du livre corse 2017

     
     
    Prog2-2-Salon-livre-Corse2017.jpg
     
     
    Prog2-Salon-livre-Corse2017.jpg
     

     

     

    Causerie/dédicace à Cargèse avec Jean-Pierre Simoni

    causerie_affiche_definitive_U_Pumonte_JP_Simoni.jpg

     
     
     
     
     
     
     

     

    Dédicaces de Noir d'ivoire

     

    Dédicaces de Noir d'ivoire à

    Corte le 7 décembre à la librairie Valentini, 22 cours Paoli à partir de 16h.

    A Ajaccio le 9 décembre à la librairie Album, place Foch à partir de 16h

    Dédicaces de Noir d'ivoire

     

    Dédicaces de Noir d'ivoire à

    Corte le 7 décembre à la librairie Valentini, 22 cours Paoli à partir de 16h.

    A Ajaccio le 9 décembre à la librairie Album, place Foch à partir de 16h

    - page 1 de 2